Friday, January 06, 2006


Dans le cadre de mon master 1, j’ai été appelée à écrire un article sur un des blogs de mes camarades.
J’ai voulu choisir un blog en relation avec le mien afin de garder une certaine cohérence dans ma démarche ainsi j’ai sélectionné le blog d’Olivier Caumont,
http://oliviercaumont.blogspot.com/, étudiant en présentiel à l’université de Montpellier 3, consacré à « l’open source ».

Ce blog m’a d’abord plu par sa forme que je trouve très agréable à l’œil mais aussi fonctionnelle. Le choix de couleurs assure une très bonne lisibilité du texte qui se joue sur un contraste de luminosité extrême entre le fond vert qui se rapproche du vert olivier et le texte gris foncé, presque noir. On n’a aucun mal à trouver les zones sensibles dans le texte car les liens sont colorés et bien sûr cliquables.
- En ce qui concerne le texte, les graphistes utilisent généralement la police Tahoma, qui, même étant une police sérif, et d’une petite taille, n’empêche la lisibilité du texte grâce au double interligne. On trouve rarement le changement de taille – à l’exception du titre de la page, les intertitres sont en gras et les commentaires en italiques. Mais en peut noter quelques défauts sont dus à des mauvaises manipulations comme « le copier coller » qui apparaissent dans quelques articles. Cela est vraiment dommage car le lecteur perd soudainement son plaisir de lecture.

Et d’une autre part, ce blog traite un sujet qui m’intéresse beaucoup « open source »et plus particulièrement l’article sur « Europensource » qui montre que selon une statistique 49% des collectivités régionales ou locales utilisent des logiciels libres de droits. D’après cette étude, les logiciels libres ne jouent pas un rôle indispensable mais plutôt complémentaire dans la vie pratique. Ce blog présente aussi deux autres articles qui sont consacrés à « l’open source »
« Wikiédia ou l’open source du savoir » et « opensphère » que je vous invite vivement d’aller les voir à cette adresse
http://oliviercaumont.blogspot.com
à bientôt
abir

Monday, January 02, 2006

L'enseignement universitaire à distance


Bonjour

Je vous propose d'aller visiter le site www.arenotech.org/ . Ce site est le vitrine d'un réseau d'enseignants, chercheurs et acteurs territoriaux européens qui oeuvre pour la mise en place d'une plate-forme de savoir et de références dans le domaine de l'élaboration de systémes de savoir, de leur gestion et de leur transmission.
Parmi les colloques organisés par ce réseau, d'un d'entre eux m'a particulièrement interessé, le colloque ARENOTECH 2001 consacré au réseau des villes Numériques, il présente les actions menées autour de l'internet en Europe. Je vous recommande la lecture de l'intervention de la professeur "Montero Fleta" sur l'intégration des nouvelles technologies dans l'enseignement en Espagne, et plus spécifiquement la création d'un campus numérique sur l'université de valence.

Cette intervention est particulièrement interessante à lire car elle permet de suivre la création du projet, étape par étape, de son élaboration jusqu'à mise en place effective. Elle décrit également d'autres projets par comparaison,et donne une profusion de détails qui nous permet d'avoir un panorama riche de ce qu'est un campus numérique.

A très bientôt, Abir

Saturday, December 31, 2005

Diffusion des langues rares sur le net.


Au cours de mes recherches sur le développement des nouvelles technologies dans l'enseigement, nous avons découvert l'existance d'un livre(en anglais):"New Technologes And Language Learning", "Nouvelles téchnologies et apprentissage des langues", qui est une compilation des différents programmes d'intégration des nouvelles téchnologies dans l'enseignement des langues et plus particulièrement des langues rares mené par l'université d'Hwai. L'ouvrage est constitué de differents articles consacré, par exemple, à l'éducation à distance en langue étrangére, à l'utilisation de la vidéo dans la classe vertuelle de langue, à la création des nouveaux logiciels pour favoriser la diffusion de la langue et la culture sur le net, à la mise en place de programmes spécifiques pour les langues les moins enseignés comme l'arabe, le japonais, le coréen, le mandarin ou le russe.
Ce livre est particulièrement interessant car il présente la richesse potentielle d'un enseignement à distance des langues ainsi qu'un panel de programmes à la fois large et original; sa spécificité est son interêt pour les langues les moins enseignées. L'université d'Hawai ouvre pour la diffision des langues oubliées et c'est ce qui nous a passé à vous présenter ce livre.
Tous mes voeux de prospérité pour 2006
Abir

Monday, December 26, 2005

le Sommet Mondial de la société de l'Information




La 1ère phase du sommet s’est déroulée à Genève en 2003, et a mis en avant les principes et besoins du développement des TIC dans le monde. L’objectif du sommet était de pouvoir obtenir de l’ensemble des participants une initiative commune pour «connecter le monde » et offrir les TIC à tous, issus des pays riches ou pauvres de la planète.
La 2ème phase du sommet qui a eu lieu à Tunis en 2005 (16, 17, 18 novembre) propose un inventaire des actions réalisées depuis le projet de Genève. Grâce au partenariat mondial issu de ce sommet et à la volonté des différents pays de concourir à l’émergence d’un réseau mondial efficace de partage des savoirs dans tous les domaines (politique- culture- économie- enseignement- santé- sciences sociale…) est en train de se développer un véritable échange équitable dans l’exploitation des nouvelles technologies.



Actions de l’UNESCO dans les domaines du Plan d’Action du SMSI
Lors de la lecture des projets du SMSI, je me suis particulièrement intéressée à l’aide proposée par l’UNESCO, et surtout à celle concernant les applications TIC dans l’objectif d’une éducation pour tous.

L’UNESCO encourage les pays signataires à promouvoir l’utilisation de logiciels «Open source » pour le développement de l’information et de l’éducation mais aussi à contribuer à leur développement et diffusion. Cette action globale est basée sur le développement d’un modèle OSSFS (Open source Software/free software) qui encourage la solidarité et la collaboration internationale parmi les institutions, programmeurs et usagers des ordinateurs et Internet.
En matière d’éducation des projets sont développés dans toutes les régions, en voici quelques exemples à titre d’illustration:

  • Mise à la disposition d’ordinateurs dans les écoles (Liban).
  • Stage de formation aux TIC pour les enseignants (Cambodge – Sri Lanka) mais aussi pour les autres personnels de l’éducation (en Asie).
  • Développement des connexions, des matériels, de l’accès aux
    ressources, de l'accès à la société de l'info- Etablisement d'un réseau"SchoolNet" (pays Asie).
  • Création de campus numériques (Malaisie- Eypte- Sénégal...).
  • Systématisation de l'utilisation des nouvelles technologies dans l'éducation par des plans de développement portant sur le partage de l'info, les conseils en infrastructures, le partage des savoirs, les savoir-faire pratiques et professionnels (base à Moscou), etc.

Vous pouvez allez consulter le site du SMSI et le site de l'UNESCO à cette adresse: http://portal.unesco.org/ci/fr/ev.php-URL_ID=1586

Abir

Sunday, December 25, 2005

CD-ROM utilisés pour l’apprentissage du FLE




J’ai choisi de vous parler de l’utilisation des CD-Roms en classe et plus particulièrement de Je vous ai compris 3 car j’en ai fait l’expérience en tant qu’apprenante de français.

Ce CD-ROM s’adresse à un public adulte de niveau avancé et les situations proposées sont en relation avec la vie quotidienne d’adultes insérés dans la société ayant un emploi ou des projets.

L’objectif de Je vous ai compris 3 est de préparer les utilisateurs de ce CD-ROM au DELF en travaillant les compétences : comprendre / juger, et succède à JVAC I : raconter / décrire, JVAC II : demander / répondre, qui fonctionnent sur le même principe.

L’ensemble des activités met bien en œuvre les deux idées "simples" formulées dans le livret pédagogique: "parler, c’est agir, imiter, c’est redire autrement ou dans un autre contexte".

Les consignes sont présentées à l’apprenant en français, langue cible, par exemple, à l’oral avant un jeu de rôle, ce qui permet de se mettre tout de suite dans le bain de l’activité et donc favorise la concentration.

Les activités proposées sont des QCM ou exercices apparentés (exemple : le protocole "interactif") pour la vérification de la compréhension d’éléments du document servant de point de départ à une leçon ayant pour objectif un jeu de rôle, pour le repérage d’intention de communication (étonnement, reproche..) pour la rédaction de documents écrits s’insérant dans le contexte (ex : rédiger la liste des invités).
Personnellement, j’ai trouvé l’ensemble des activités intéressant et motivant car il correspond bien au niveau des exigences du DELF ; associé à des cours, il est un bon complément pour la préparation à cet examen, mais à lui seul, à mon avis, il ne peut jouer le rôle de préparation.

Je vous ai compris 3 présente une bonne progression en accord avec le contenu varié qu’il propose. Utilisé en autonomie, il est un bon entraînement à la compréhension orale et joue également sur le côté pragmatique des situations présentées. Utilisé en classe, il peut être un complément pour l’enseignant qui peut varier ses supports et ses activités.

En tant qu’enseignante, il me paraît nécessaire de savoir "jongler" avec ses cours et ceux proposés dans le CD-ROM, car même s’il est intéressant et toujours utile de pouvoir varier les supports, il est absolument nécessaire de garder une cohérence au cours et donc de savoir choisir les activités les plus pertinentes. C’est ainsi que je vois l’insertion des CD-ROM en classe de langue.


Voici une liste (non exhaustive) des CD-ROM présentés par objectif

FG: Tell me more- Je débute en français- Une journée bien remplie- En quête- Pour tout dire- Dites moi- Qui est Oscar Lake- Gammes.

FOS : L T V – Phone in- Pas de problème- Nego sphère- L’acte de vente- Le français des Affaires.

Si vous utilisez ou avez utilisé un de ces CD-ROM. Donnez nous votre avis ?
à très bientôt!!
Abir







Thursday, December 22, 2005

Le weboscope


Connaissez-vous le weboscope?
il s'agit d'un site guide pour les ressources en didactique du FLE.
Il s'adresse plus particulièrement aux jeunes professeurs en proposant de nombreux liens vers des sites très intéressants où l'on trouve toutes sortes de rubriques consacrées aux différentes compétences: grammaticale, vocabulaire, interculturel, etc. Vous avez par exemple acèes à des activités en ligne comme des dictées virtuelles...., des émissions radio(RFI), des séquences vidéos, des extraits de films.....
Il donne, de plus, des pistes pour la recherche d'infos, ce qui permet de naviguer autour du monde sans jamais se perdre puisqu'il joue le rôle de point d'attache; Merci le weboscope.
Bonne balade!
Abir

Saturday, December 17, 2005

Actualité TICE et Langue



Bonjour, j'ai une très bonne nouvelle pour tous ceux qui s'intéressent à la TIC

Consultant régulièrement la revue Alsic : http://alsic.u-strasbg.fr, revue in line consacrée à l' Apprentissage des Langues et Systèmes d'Information et de Communication, nous avons pris connaissance dans la rubrique "colloques et manifestations" de la tenue d'un colloque international organisé par l'Université Bordeaux 3 consacrée à la langue de la communication médiatisée par les technologies de l'information et de la communication (CMT).
Ce colloque qui se tiendra du 18 au 20 Mai 2006, se propose d'engager la réflexion autour de thèmes liés à la spécificité des aspect proprement langagiers de la CMT:
La langue : vocabulaire, syntaxe, oral et écrit. Quel est le degré de convergence des conventions de l’oral et de l’écrit dans la CMT ? Quelle est l’influence des types de CMT sur la langue utilisée ?
Le discours : typologie, structure discursive, formes spécifiques professionnelles ou non professionnelles. Quelles formes textuelles et quels discours sont utilisés et développés dans ces nouvelles pratiques ?
Les comportements : rôles de l’interactivité, de la synchronicité, de l’association de différents médias ; influence de la langue de la CMT sur la langue quotidienne.
Les normes : quelles nouvelles normes émergent des pratiques ?
Je vous invite à aller visiter le site du colloque http://www.ubordeaux3.fr/fle_2003/CMT2006/Presentation1.htm
Bonne lecture. Abir